Log In
 Subscribe HERE ! 

Catégorie: Tournage film porno

Recherche


Vidéos |  0 Résultats

Pornstars |  0 Résultats

Photos |  0 Résultats

Désolé, rien à afficher.

Extras |  0 Résultats

Désolé, rien à afficher.

Films |  0 Résultats

Désolé, rien à afficher.

Divers |  14 Résultats

L’envers d’un tournage Pegas sur Nightlife.ca


lenvers-du-decor-dun-tournage-porno-372389

Découvrez les secrets d’un tournage d’une scène porno dans cet article de Pegas Productions pour Nightlife.ca!

En voici un extrait :

Un tournage de film XXX, ça fait toujours rêver! De belles actrices, un endroit de rêve, un concept excitant, un scénario bien développé, tout est réuni pour créer une expérience hors pair. Mais comme toujours dans le monde du porno, la réalité est différente de l’image projetée. Après tout, c’est du divertissement! Mais alors, comment ça se passe réellement le tournage d’une vidéo porno?

La préparation au tournage

En partant, c’est très long le tournage d’une seule scène de sexe! En plus de la vidéo XXX qu’il faut filmer, il y a aussi des photos sexy à prendre et des vidéos promotionnelles à tourner. Et tout ça demande beaucoup de temps! On parle ici d’une journée de tournage qui dure de quatre à cinq heures du début à la fin et là-dessus la scène de sexe ne prend normalement environ qu’une heure ou deux!

Eh oui, pour le sexe, on doit tourner pendant environ une heure trente pour obtenir, au final, environ 45 à 60 minutes de bon matériel! Et dire qu’une fois le montage terminé, on aura une vidéo qui durera seulement 25 à 30 minutes…

Le choix des positions

Dans la vraie vie, on passe d’une position à l’autre selon l’envie du moment. En porno, c’est pas comme ça que ça se passe! Avant de commencer à tourner, chez Pegas Productions, il y a toujours une simulation des positions (en sous-vêtements!) qui se fait. On fait une pratique pour être certain que tout est correct, autant l’emplacement des acteurs que l’éclairage ou les plans de caméra. On prend même des photos pour s’y référer après. Durant le tournage, c’est le réalisateur qui décide quand il a assez de matériel de chaque position. Habituellement, les acteurs savent toujours qu’elle sera la prochaine position puisqu’il y en a toujours deux ou trois de prévus. Chez Pegas Productions, le tournage est donc planifié jusque dans les moindres détails!

Source : Nightlife.ca

Montréal, ville reine de la porno?


Montreal-nuit_Pegas-Productions

«Montréal, 3e ville en importance pour l’industrie pornographique.» On entend (trop) souvent cette phrase circuler dans les médias, mais est-ce bien vrai? Le site Porn Valley Media semble en douter dans un article qui dépeint l’industrie pornographique québécoise sous un jour peu reluisant. On peut alors se demander quelle place occupe réellement le Québec sur l’échiquier mondial de la pornographie.

(suite…)

Pamela Kayne tourne un Film Porno au Rockfest


150414_7r8r3_film_rock_fest_sn635

Les organisateurs du Rockfest de Montebello sont outrés d’apprendre qu’un film pornographique a été tourné, à leur insu.

Il s’avère qu’au moins une dizaine de festivaliers ont accepté de participer au tournage du film. Ils ont été recrutés sur le site du festival par l’actrice pornographique Pamela Kayne et son équipe. (suite…)

Classé XXX – PROFESSION: PRODUCTEUR PORNO


2014-10-21_11-38-05

 

La nouvelle émission « Classé XXX » sur Z parle du métier de producteur porno et fait un portrait en détail de Nicola Lafleur, Président et Fondateur de l’entreprise de productions pour adultes Pegas Productions.

Voici un résumé de l’émission: (suite…)

Casting porno au Festival Western de St-Tite – La Réplique


seins-tits

Voici notre réplique aux méthodes douteuses de la compétition par rapport au film Casting xxx au Festival Western de st-Tite.

http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201401/16/01-4729194-film-porno-tourne-a-saint-tite-des-methodes-denoncees.php

(Saint-Tite) Le recrutement de festivaliers dans les rues du Festival western de Saint-Tite pour tourner un film pour adultes, comme l’a fait AD4 Distribution avec son film Quickie: casting à Saint-Tite, est une pratique qui donne une très mauvaise image à l’industrie du sexe, affirme la direction de Pegas Productions, une importante maison de production du Québec.

(suite…)

Pegas collabore avec Nightlife.ca


Nightlife.ca

Découvrez les dessous de l’industrie porno québécoise sur Nightlife.ca grâce à une série d’articles rédigés par Pegas Productions.

En voici un extrait :

NIGHTLIFE.CA collabore avec la maison de production de films pour adultes québécoise Pegas Productions pour une série d’articles sur le monde de la pornographie. Grâce à NIGHTLIFE.CA et Pegas, la porno n’aura plus aucun secret pour toi…

On le sait, la porno ça se passe pas exactement comme dans la vraie vie. Mais malgré tout, on est tous curieux de savoir comment ça se passe vraiment sur le plateau de tournage d’un film de cul. Chez Pegas Productions, on a notre façon bien à nous de faire ça. On peut certainement dire qu’un tournage, ça demande pas mal plus de préparation et d’organisation qu’une simple partie de jambes en l’air!

L’envers du décor de la préparation

La première étape avant de tourner, c’est de choisir le concept, les acteurs et le lieu. Ça se choisit un peu tout en même temps pour être sûr d’avoir un match parfait!

Le lieu de tournage doit aller avec le concept (bon ça va de soi quand même!), mais il doit aussi répondre à une foule de critères auxquels on ne pense habituellement pas… Premièrement, il faut que ça soit beau. Mais aussi que ça soit grand et lumineux pour laisser assez de place à l’équipe de tournage de Pegas.

 

Source : Nightlife.ca

Pegas Productions en 360°


Urbania_profession-producteur-porno

Compagnie liée à la production et à la réalisation de télévision et de webtélé, Urbania offre une vision  360°  du monde de la porno. Voici donc une incursion dans un tournage de Pegas Productions.

10 ans, Nicola Lafleur a dirigé plus de 150 films et 600 scènes pour Pegas Productions. Il a largement contribué au développement de la porn de chez-nous avec des classiques comme Masseur-fourreur, Aspirantes au bâton ou Ardente et bandante.

Après un passage dans l’émission Sexplora, le producteur s’est confié à URBANIA sur son métier et la difficulté de trouver un acteur « capable de gérer son érection et son éjaculation comme il faut ».

Plongez au coeur d’un tournage d’un film porno en 360° en visonnant le making-of ICI.

Qu’est-ce qui, selon toi, fait la spécificité de la porn québécoise?

Je pense que ce qui nous différencie des autres, c’est que les filles ne sont pas toutes pareilles. Surtout, ce ne sont pas des professionnelles. Les filles sont authentiques. Ce ne sont pas des filles qui tournent deux scènes par jour, tous les jours de la semaine. Elles font vraiment ça pour le kick, pour le fun. On sent vraiment qu’elles s’éclatent en les voyant. Elles ont du plaisir et on s’arrange pour que ça ne change pas.

Visionner la vidéo

Source : Urbania