Log In
 Subscribe HERE ! 

Catégorie: Télévision

Recherche


Vidéos |  0 Résultats

Pornstars |  0 Résultats

Photos |  0 Résultats

Désolé, rien à afficher.

Extras |  0 Résultats

Désolé, rien à afficher.

Films |  0 Résultats

Désolé, rien à afficher.

Divers |  7 Résultats

Showbizz.net fait la lumière sur Célibataires et Nus Québec


celibataires-nus_showbizz

Suite au scandale lié à l’émission de télévision Célibataires et Nus Québec, l’équipe de production a tenu à s’expliquer à propos de la particiations de certaines pornstars en tant que candidats. En effet, Kathy Rose, Mam Steel et Stéphaniie Diiamond ont fait partie de la distribution de l’émission Célibataires et Nus Québec.

En voici un extrait :

À la fin septembre, plusieurs médias ont découvert que deux participants de Célibataires et nus Québec, Marc-André et Andréanne, sont en fait des acteurs pornos.

Lui est connu sous le pseudonyme de Mam Steel tandis qu’elle se faisait appeler Kathy Rose. Les deux candidats ont réalisé des vidéos pour la même compagnie, Pegas Productions.

Il n’en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres et engendrer une déferlante de remises en question sur le concept Célibataires et nus Québec et sur la véracité des différentes situations présentées à l’écran.

Dans le cadre d’une entrevue réalisée avec Simon Sachel, réalisateur et scénariste de Célibataires et nus Québec, nous en avons appris plus sur cette situation controversée.

On a notamment appris que la production n’était pas au courant qu’Andréanne avait un passé d’actrice porno, tandis que Marc-André avait dévoilé cette information, en plus du fait qu’il est propriétaire d’un club de danseurs. « En même temps, on ne va pas commencer à dire lui, il fait ça dans la vie, on ne le prend pas. Lui il est boulanger, on ne veut pas de boulanger. On est au Québec, on est en 2016. » – Simon Sachel

Voici ce que le réalisateur a pu nous dire : « La vérité c’est que ce sont deux personnes qui se sont inscrites comme ça. L’une de ces deux personnes-là, Andréanne, ne nous a pas dit qu’elle était une ancienne actrice porno. On a vu sa fiche, on l’a trouvé super cute, elle se présente comme il faut alors on s’est dit go, on embarque. Pour ce qui est de Marc-André, oui il nous l’avait dit. Il nous avait aussi dit qu’il était propriétaire d’une compagnie de strippers. On l’a pris quand même. En même temps, on ne va pas commencer à dire lui, il fait ça dans la vie, on ne le prend pas.

Source : Showbizz.net

Pegas Productions en 360°


Urbania_profession-producteur-porno

Compagnie liée à la production et à la réalisation de télévision et de webtélé, Urbania offre une vision  360°  du monde de la porno. Voici donc une incursion dans un tournage de Pegas Productions.

10 ans, Nicola Lafleur a dirigé plus de 150 films et 600 scènes pour Pegas Productions. Il a largement contribué au développement de la porn de chez-nous avec des classiques comme Masseur-fourreur, Aspirantes au bâton ou Ardente et bandante.

Après un passage dans l’émission Sexplora, le producteur s’est confié à URBANIA sur son métier et la difficulté de trouver un acteur « capable de gérer son érection et son éjaculation comme il faut ».

Plongez au coeur d’un tournage d’un film porno en 360° en visonnant le making-of ICI.

Qu’est-ce qui, selon toi, fait la spécificité de la porn québécoise?

Je pense que ce qui nous différencie des autres, c’est que les filles ne sont pas toutes pareilles. Surtout, ce ne sont pas des professionnelles. Les filles sont authentiques. Ce ne sont pas des filles qui tournent deux scènes par jour, tous les jours de la semaine. Elles font vraiment ça pour le kick, pour le fun. On sent vraiment qu’elles s’éclatent en les voyant. Elles ont du plaisir et on s’arrange pour que ça ne change pas.

Visionner la vidéo

Source : Urbania

Pegas Productions sur YNOT


2014-10-21_10-45-02

YNOT, le site Web de référence mondial de l’industrie du X  a publié une entrevue avec Michael Racette, de Pegas Productions à propos de notre cours d’acteur Porno « Pegas 101 » (suite…)