Log In
   Get your Password   

Quand le Festival western de Saint-Tite sert de lieu de tournage

janvier 16, 2014

Tournage-Festival-Western-Sainte-Tite

Lors du Festival western de Saint-Tite, la compagnie de production AD4X en a profité pour tourner un film porno avec des festivaliers.

En voici un extrait :

Le recrutement de festivaliers dans les rues du Festival western de Saint-Tite pour tourner un film pour adultes, comme l’a fait AD4 Distribution avec son film Quickie: casting à Saint-Tite, est une pratique qui donne une très mauvaise image à l’industrie du sexe, affirme la direction de Pegas Productions, une importante maison de production du Québec.

Jean-Sébastien Labrecque de Pegas Production qualifie la sollicitation d’acteurs amateurs de «pratiques douteuses. Il affirme de plus que cela «envoie une très mauvaise image de l’industrie québécoise du sexe». Le partenaire d’affaires du propriétaire de la maison de production soutient de plus que les acteurs et actrices qui participent à leurs films sont recrutés selon des règles bien définies.

«Le recrutement de personnes qui ne sont pas dans le domaine surtout lorsqu’elles sont intoxiquées n’est pas une façon de fonctionner que l’on préconise», affirme Jean-Sébastien Labrecque qui déplore le recrutement d’acteurs amateurs où l’encadrement est possiblement inexistant. «Nous avons un processus de recrutement qui se fait sans pression et à jeun. C’est très important de faire les choses correctement.»

M. Labrecque affirme que les acteurs et actrices potentiels doivent passer à travers plusieurs entrevues où les impacts de ce métier sur leur vie privée, professionnelle et familiale sont expliqués.

De plus, des tests de dépistage du sida et d’infections transmises sexuellement (ITS) sont payés par Pegas Productions. Quelques épisodes de transmission de sida ou d’ITS ont d’ailleurs ébranlé dans le passé l’industrie de la pornographie tant au Québec qu’aux États-Unis.

Rappelons que les actrices pour adultes Alyson Queen et Vaneska ont demandé à des hommes choisis dans la rue lors du Festival western de Saint-Tite de participer à un film pornographique avec elles. Huit hommes auraient signé des décharges leur permettant de prendre part au tournage sans masque. Les scènes explicites ont par la suite été tournées dans une roulotte. Bien que ces deux actrices travaillent à l’occasion pour Pegas Productions, ce film a été produit par AD4 Distribution Canada.

Source : Le Nouvelliste

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,